Actualités et événements  >  Prochains événements  >  Evénements passés  >  Rénover le parc privé résidentiel – 2ème partie

Rénover le parc privé résidentiel – 2ème partie

Opportunités offertes par les obligations d’efficacité énergétique et des mesures alternatives

EBC et UIPI ont uni leurs forces pour organiser une série de tables-rondes sur « Comment financer l’efficacité énergétique pour le parc privé résidentiel ? ». Après un premier séminaire sur les pistes fournies par le plan Juncker, le second séminaire a permis de montrer que, bien que les obligations d’économies d’énergie et les mesures alternatives varient considérablement en termes d’échelle, de portée et de format à travers l’UE, elles entrainent plus d’économies d’énergie que n’importe quel autre instrument politique de la Directive sur l’efficacité énergétique.

En s’attardant sur des exemples en France, en Italie et au Royaume Uni, ce séminaire a mis en avant comment ces mécanismes fournissent un complément fiable pour financer et encourager les rénovations qui visent à améliorer l’efficacité énergétique du parc privé résidentiel.

Cet événement a eu lieu le 14 octobre à Bruxelles. Pour voir l’agenda du seminaire.

Sous l’article 7 de la directive sur l’efficacité énergétique, les Etats membres de l’UE doivent mettre en place un programme d’obligations d’efficacité énergétique. Ce système requiert des entreprises énergétiques d’atteindre des économies d’énergie annuelles de 1,5% dans les ventes annuelles aux consommateurs finaux.

Pour atteindre cet objectif, les entreprises énergétiques doivent introduire des mesures qui permettront aux consommateurs finaux d’améliorer leur efficacité énergétique. Il peut s’agir d’améliorations apportées au circuit de chauffage des logements, de l’installation de fenêtres à double vitrage ou d’une meilleure isolation des toits pour réduire la consommation d’énergie.

Les Etats membres peuvent également appliquer d’autres mesures alternatives au programme d’obligations d’efficacité énergétique qui réduisent la consommation d’énergie finale. Ces mesures peuvent inclure, entre autres, des incitations financières qui favorisent l’utilisation de technologies efficaces énergétiquement et le recours à des formations, y compris des programmes de conseillers en énergie.

Date: vendredi 14 octobre 2016, de 09h00 à 13h00

Lieu: rue Jacques de Lalaing 4, 1040 Bruxelles – 1er étage