The voice of construction SMEs in Europe

  • Quelle est la contribution de l'immobilier à l'UE?
  • Parcourez l'actualité sur le travail détaché
  • Découvrez-le ici
25.02.2016

EBC participe à l’événement « Une concurrence loyale dans le secteur de la construction »

L’industrie allemande de la construction a organisé aujourd’hui son événement européen 2016. Intitulé « Une concurrence loyale dans le secteur de la construction », cet événement a été articulé autour de la question de l’équilibre entre la libre circulation et le dumping social dans le secteur du bâtiment.

M. Patrick Liébus, Président d’EBC (également Président de la CAPEB, un des membres français d’EBC), a pris la parole pour expliquer comment les associations françaises d’employeurs collaborent avec leur gouvernement pour faire face à ce problème. En France, les représentants des employeurs français de la construction ont signé conjointement une convention nationale contre le travail non déclaré et la fraude sociale. Ce texte pourrait apporter de nouvelles idées à développer au niveau européen.

De même, EBC salue le rapport préliminaire du député européen Balas qui soulève les points les plus cruciaux de la lutte contre le dumping social.

Débat sur le détachement des travailleurs

Bien que la Commission européenne ait retardé la publication du Paquet mobilité, la plupart des intervenants ont débattu le besoin ou pas de réviser la directive de 1996 sur le détachement des travailleurs. Ils ont également coïncidé sur la nécessité d’améliorer la coordination de l’inspection du travail.

Jackie Morin, chef de l’unité «Libre circulation des travailleurs » de la DG Emploi, et les députés européens Thomas Mann (PPE, Allemagne) et Jutta Steinruck (PES, Allemagne) ont figuré parmi les intervenants extérieurs.

Après avoir analysé différentes statistiques sur le détachement des travailleurs, M. Morin a expliqué que la DG EMPL avait l’intention de rédiger une proposition de révision de la directive sur le détachement des travailleurs d’ici la mi-mars 2016.

Les partenaires sociaux allemands de la construction ont conclu en exprimant leur scepticisme sur le besoin de rouvrir la directive original de 1996 sur le détachement des travailleurs, préférant une meilleure application de la législation déjà existante.