The voice of construction SMEs in Europe

  • Quelle est la contribution de l'immobilier à l'UE?
  • Parcourez l'actualité sur le travail détaché
  • Découvrez-le ici
18.02.2016

Portraits des femmes et des jeunes du secteur de la construction au CESE

Le Comité économique et social européen (CESE) a inauguré hier une exposition sur les femmes et les jeunes dans le secteur de la construction. Assemblée par la European Builders Confederation (EBC), l’exposition prendra place au CESE pendant un mois.

Les photographies révèlent les histoires inspirantes de jeunes personnes talentueuses, aux chemins différents mais à la passion et à l’ambition partagée. L’exposition a pour objectif d’amener au CESE les expériences de ces femmes et de ces jeunes pour montrer à quel point le travail dans le secteur dans la construction peut être valorisant et diversifié.

Une centaine de membres du CESE et d’autres parties prenantes ont participé à la cérémonie. Georges Dassis, en sa qualité de Président du CESE, et Patrick Liébus, en tant que Président d’EBC, ont ouvert l’exposition en souhaitant que ces histoires servent d’exemple aux futures générations.

Défis pour la construction…

Fort de ses 15 millions de travailleurs, le secteur de la construction est le premier employeur industriel de l’UE. Toutefois, la proportion de femmes et de jeunes y est très faible: 1,5 million des travailleurs du secteur européen de la construction sont des femmes, tandis que 92 % de sa population active a plus de 25 ans.

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette situation, allant de la stigmatisation associée aux métiers de la construction et de la perception erronée que ce secteur offrirait moins de possibilités de carrière, à la conception selon laquelle la construction serait un secteur à prédominance masculine.

… Et opportunités pour la construction

La situation évolue ; le secteur aujourd’hui implique moins de force physique et plus de tâches mécaniques. La construction requiert actuellement de professionnels qualifiés pour faire face aux nouvelles technologies vertes et pour faire des maisons zéro carbone une réalité, en offrant un réel potentiel pour lutter contre le chômage, sur base de besoins réels en spécialistes et profils professionnels généraux du secteur. Certains pays voient même l’industrie incapable de compenser les départs en retraite par des apprentis, rendant dès lors impossible de faire face à la demande. Pour toutes ces raisons, les femmes et les jeunes représentent l’avenir du secteur, objet de cette exposition qui a pour ambition de contribuer au changement.