Actualités et événements  >  Prochains événements  >  Evénements passés  >  Un environnement économique favorable aux PME de la construction

Un environnement économique favorable aux PME de la construction

Le 19 novembre 2014, la European Builders Confederation EBC a organisé un petit-déjeuner de travail au Parlement européen pour présenter aux nouveaux députés ses priorités pour les cinq années à venir. Celles-ci constituent de mesures concrètes pour contribuer à une croissance économique durable en Europe et dépasser la crise du secteur de la construction. 

Sous la présidence du Président du Cercle PME, le député européen Markus PIEPER, plus de dix députés européens, ainsi que des représentants de la Commission européenne et d’autres associations européennes ont participé au petit-déjeuner en contribuant au débat. 

La petite et moyenne entreprise de la construction est convaincue que l’enjeu est colossal lors du prochain mandat législatif européen. Cinq années de ralentissement économique ont sévèrement affecté les petits constructeurs, mais le secteur du logement a un gros potentiel pour l’économie européenne. Le secteur de la construction en Europe apporte aux alentours de 10% du PIB de l’Union européenne et emploi environ 13 millions de travailleurs. Les petites et moyennes entreprises réalisent 80% de la production de l’industrie de la construction, créent des emplois locaux et ont un potentiel très large pour absorber le chômage des jeunes. 

Le député européen Markus Pieper a souligné que le Cercle PME et le Parti Populaire Européen se sont engagés à soutenir les politiques favorables aux PME, avec des résultats tangibles pour les entrepreneurs. Ils vont combiner leurs efforts avec ceux de Frans Timmermans pour une meilleure législation et pour améliorer l’application du principe de subsidiarité. Les PME ont besoin de simplification avant tout !

A l’époque Vice-président d’EBC, M. Patrick Liébus a souligné que le plan d’investissement de 300 milliards d’euros du Président Juncker est une initiative positive qui ne fonctionnera cependant pas sans investissements publics. Il souligne que les entrepreneurs de la construction ont besoin d’un environnement économique favorable aux PME, qui réellement « Penser aux petits d’abord ». 

Les PME ont besoin de pouvoir accéder sans entrave au financement et couvrir les garanties contre les risques, mais aussi de mesures fiscales pertinentes comme un taux réduit de TVA et un soutien financier pour la rénovation des logements. Elles ont besoin de règles communes au niveau européen et d’instruments pour réduire la concurrence déloyale émanant du dumping social et du travail non-déclaré. 

De plus, l’éducation à l’esprit d’entreprise devrait être intégrée dans les programmes d'enseignement et de formation techniques et professionnels pour faciliter les transferts d’entreprises et faire face au chômage des jeunes. Enfin, le Conseil et le Parlement européens devraient engager des « Test PME » tout au long des processus législatifs et vérifier si la législation européenne est appropriée pour les PME. 

EBC aimerait que certaines de ces dispositions soient mises en place par le Parlement européen au cours des 5 années à venir afin de contribuer aux efforts pour faire de l’Europe un environnement économique favorable aux PME.